Connect with us

Bien-Être

Au Cameroun, les soignants plaident pour un programme de prévention du suicide

Le phénomène est en nette augmentation dans le pays.

Publié il y a

le

Le phénomène est en nette augmentation dans le pays.

Le Cameroun figure parmi les dix pays africains qui ont enregistré le taux de suicide le plus élevé en 2000, 2016 et 2019. Cette dernière année, deux mille personnes s’étaient donné la mort dans le pays, ajoute un rapport de l’OMS. 

Il n’y existe cependant aucun programme de prévention. D’où le plaidoyer des professionnels de santé mentale, à l’occasion de  la Journée mondiale de prévention au suicide, le 10 septembre dernier. Selon eux, un tel programme permettrait de réduire le phénomène, en pleine expansion, de suivre toute tentative de suicide et cas de détresse, et d’offrir de meilleurs conditions de travail aux soignants.

C’est que pense le Dr Laure Menguene, psychiatre, à Yaoundé. Ce programme « participera à la promotion de la santé mentale et tous les aspects seraient pris en compte : sensibilisation, formation, traitement…». 

En attendant sa mise sur pied, diverses initiatives telles que des actions de sensibilisation à l’importance de la santé mentale à la démystification du suicide existent déjà, rappelle Didier Demassosso, psychologue.

INFOS PRATIQUES :

Les services de santé au Cameroun

Populaires

© 2022 Santé en Afrique