Connect with us

Afrique subsaharienne

Au Tchad, l’agonie des hôpitaux publics

Ils sont dépourvus de personnels et de médicaments.

Publié il y a

le

Ils sont dépourvus de personnels et de médicaments.

L’hôpital de district de Gounou-Gaya, situé au sud-ouest du Tchad, est en difficulté. Parmi les problèmes : un déficit de personnel, de médicaments et d’équipements. Un rapport du préfet de la région dont dépend l’hôpital mentionne aussi que « les conditions d’hygiène et d’assainissement ne sont pas respectées dans les chambres d’hospitalisation ».  De nombreux autres hôpitaux du pays connaissent la même situation.

Au niveau du pavillon des urgences, les ambulances sont en piteux état. Ce n’est pas tout. Cet établissement hospitalier ne dispose que de treize soignants pour une population estimée en 2021 à près de 230 000 habitants. Il en faudrait un pour mille. Il a été promis le renforcement des capacités des services existants et la création de nouveaux pavillons.

Avant de passer sous le giron de l’Etat, l’hôpital de district de Gounou-Gaya était géré par l’ONG humanitaire internationale Médecins sans frontières. 

INFOS PRATIQUES :

Les services de santé au Tchad

Populaire

© 2021 Santé en Afrique