Connect with us

Nutrition-Alimentation

L’allaitement maternel pour réduire le taux de mortalité infantile

L’OMS le recommande jusqu’aux six mois de vie du nourrisson.

Publié il y a

le

L’OMS recommande l’allaitement maternel exclusif du nourrisson jusqu’à ses six mois.

L’Organisation mondiale de la santé recommande l’allaitement maternel exclusif du nourrisson jusqu’à ses six mois. Les enfants ainsi nourris ont quatorze fois plus de chance de survie que les autres.

Au Mali, comme partout en Afrique de l’Ouest et Centrale, seul un bébé sur trois est nourri exclusivement au sein. Le phénomène y constitue d’ailleurs un véritable problème de santé publique. En effet, les conséquences sur l’enfant sont multiples : diarrhées, otites, bronchites.

En RDC, par exemple, vingt-sept mille enfants décèdent chaque année avant l’âge de 2 ans. L’allaitement maternel exclusif consiste à ne donner que du lait de la mère au nourrisson au cours des six premiers mois. Beaucoup de femmes n’y parviennent pas, en raison de diverses occupations.

INFOS PRATIQUES :

Les services de santé au Mali

Populaires

© 2022 Santé en Afrique