Connect with us

Santé

Le difficile accès aux soins des réfugiés en Libye

Coincés au milieu des zones de conflits, les personnes migrantes sont exposés à d’énormes risques sanitaires.

Publié il y a

le

Coincés au milieu des zones de conflits, les personnes migrantes sont exposés à d’énormes risques sanitaires.

La Libye, hautement fragilisée par une guerre civile de dix ans, peine à retrouver sa stabilité. Le droit à la santé des habitants est bafoué et les réfugiés, coincés au milieu des zones de conflits, sont doublement sanctionnés. En dépit de la légère amélioration de la situation politique, laquelle permet la tenue prochaine d’une élection présidentielle, les réfugiés souffrent quotidiennement d’un manque de prise en charge sanitaire.

Soutien des ONG

Ils sont exposés à tous les risques de santé, alertent les différentes ONG présentes dans ce pays. La Libye accueillait avant la crise plus de 2,5 millions de travailleurs originaires des pays voisins, d’Afrique subsaharienne et d’Asie. Un grand nombre d’entre eux tentent aujourd’hui de fuir le pays. 

Des institutions internationales et des ONG ont renforcé leurs capacités d’assistance médicale et de soutien psychosocial. Parmi elles, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a contribué à la mise en place de plusieurs unités hospitalières destinées à la prise en charge des migrants installés en Libye. Evitant ainsi à ces derniers d’être livrés à eux-mêmes.

Outre les camps pour réfugiés, un nombre de migrants se trouve dans les centres de détention contrôlés par les autorités libyennes. Ils sont grandement exposés à des risques de maladies et à un manque de prise en charge urgente pour certains cas, indique un récent rapport de Médecins sans frontières (MSF). 

« abusés, battus, torturés »

« Entre 5 000 et 6 000 personnes sont détenues dans les centres de détention officiels, mais il est impossible de savoir combien sont retenus dans d’autres lieux de captivité, des prisons clandestines directement sous le contrôle de trafiquants et d’acteurs criminels privés », souligne ce rapport, tout en pointant des cas de « migrants abusés, battus, torturés, ou emprisonnés dans des conditions inhumaines, sans accès aux soins de santé ».

Bien que les ONG aient renforcé leur présence et leur assistance pour venir en aide à davantage de personnes ayant besoin d’une protection internationale, les risques sanitaires et les abus n’ont fait qu’augmenter, alerte l’agence des Nations unies pour les réfugiés. 

COVID-192 heures

Le ministère de la Santé recommande une dose de rappel du vaccin anti-Covid-19

COVID-193 heures

Madagascar: Revendications – Les internes en médecine entrent en grève

COVID-197 heures

Ile Maurice: Covid-19 – Bas le masque – Pas encore le réflexe normal

COVID-197 heures

REPLAY de notre CMAAP 4 du 28 juin : « Prélude à la TICAD 8 : bilan et perspectives de la coopération japonaise en Afrique ». Avec LLEE les Ambassadeurs du Japon, du Maroc et d'Éthiopie, et un panel prestigieux

Santé8 heures

Algérie: Deux unités de production de médicaments anticancéreux et de stylos à insuline inaugurées à Alger

COVID-198 heures

Algérie: Le ministère de la Santé appelle au respect des mesures de prévention durant l'Aïd El-Adha

COVID-1911 heures

Le taux de transmission en Italie augmente pour la quatrième semaine consécutive

Santé19 heures

Fracture du tibia : symptômes, opération

Santé19 heures

Tribune. Viande de mouton: entre modération et méthode de cuisson

Santé21 heures

9 aliments anti-ballonnements

Santé23 heures

Une découverte cruciale dans la lutte contre le cancer de la prostate

Santé1 jour

Congo-Brazzaville: Des hôpitaux bientôt pourvus de kits gratuits de césarienne

COVID-191 jour

Afrique: Pénurie de personnel de santé en Afrique – L'OMS dresse un état des lieux de la question

COVID-191 jour

Ile Maurice: Mauritius Family Planning – Un boost à ses activités

COVID-191 jour

Maroc: Covid-19 – Le ministère de la Santé recommande une dose de rappel du vaccin pour les personnes âgées et celles présentant des facteurs de comorbidité

Santé1 jour

Angola: Le PR visite des travaux de l'Hôpital Général et de la ville-dortoir de Bengo

Populaire

© 2021 Santé en Afrique