Connect with us

Actualités

Le Gabon améliore la gestion des stocks d’antirétroviraux

Un comité d’experts a été créé afin de remédier aux pénuries répétées. 

Publié il y a

le

Un comité d’experts a été créé afin de remédier aux pénuries répétées. 

Au Gabon, les cinq dernières années ont été marquées par des ruptures de stock répétitives d’antirétroviraux, les tests de dépistage du VIH et les préservatifs. Selon l’Onusida, elles sont généralement liées à la faible qualité de la planification des besoins, de l’organisation de toute la chaîne d’approvisionnement et de gestion des intrants en particulier des antirétroviraux, et de l’insuffisance des fonds au moment opportun.

Les autorités gabonaises ont ainsi décidé de la mise en place d’un comité d’experts afin de mieux gérer et prévenir les ruptures de stocks de médicaments. Guy Patrick Obiang Ndong, le ministre de la santé et des affaires sociales, a d’ailleurs a expliqué que pour une amélioration de la prise en charge, ce comité devra statuer sur les protocoles thérapeutiques et les stocks d’antirétroviraux disponibles dans chaque structure de soins.

Déjà, la réception d’une première livraison de stocks a été annoncée et une seconde est prévue pour le mois d’août prochain. Selon les chiffres officiels, 4,1 % des personnes de 15-49 ans sont infectées par le VIH au Gabon. La prévalence est plus deux fois plus élevée chez les femmes (5,8 %) que chez les hommes (2,2 %).

INFOS PRATIQUES :

Pour tout savoir sur le VIH-Sida en Afrique

Les services de santé au Gabon

Populaire

© 2021 Santé en Afrique