Suivez-nous

Psychologie

La paralysie du sommeil, qu’est-ce que c’est?

Une atonie des muscles favorisée par le manque de sommeil.

Annick Sedson

Publié il y a

le

La paralysie du sommeil, qu’est-ce que c’est?

Vous savez sans doute vécu cela au moins une fois. À l’endormissement ou au réveil, vous vous retrouvez comme paralysé dans votre lit, sans possibilité de bouger ou de crier, surtout que vous avez l’impression d’être face à une présence menaçante. Il s’agit de la paralysie du sommeil. Ce trouble, qui peut durer quelques minutes, se manifeste dans la phase du sommeil où se produisent les rêves, c’est-à-dire pendant le sommeil paradoxal, comme l’explique Futura-sciences.com.

Mais qu’est-ce qui produit cette paralysie? Elle n’est rien d’autre que la diminution de la tonicité musculaire appelée également atonie musculaire. « Cette atonie s’explique par le fait que le cerveau empêche le rêveur de vivre littéralement son rêve, sans quoi il se lèverait et se mettrait, lui ou son entourage, en danger. Le corps est donc paralysé, sans que le dormeur n’en ait conscience », fait savoir le média scientifique.

Pas de panique

Ce à quoi le chercheur Jalal Baland Jalal de l’université de Harvard (États-Unis) ajoute sur BBC.com: « L’activation de la partie sensorielle du cerveau signifie que l’état de réveil mental ne s’est pas déclenché en même temps que le physique ». Autres symptômes de la paralysie de sommeil, le sentiment d’oppression, la peur intense ou encore la sensation d’étouffement. Faut-il pour autant s’en inquiéter?

La paralysie du sommeil est généralement bénigne. « Elle est surtout facilitée par le manque de sommeil et la position allongée sur le dos, mais parfois le stress, l’anxiété, le surmenage. Ou encore à une modification brutale du mode de vie (deuil, déménagement, nouveau travail), ou à des horaires de sommeil irréguliers », mentionne Sante.journaldesfemmes.fr.

D’après les spécialistes, ce trouble devient inquiétant lorsqu’il est accompagné d’hallucination auditive, visuelle ou kinesthésique, une sensation de lévitation. Ce qui peut augmenter la peur et la panique. Cependant, lorsqu’il est fréquent et affecte la vie quotidienne et la santé mentale, il peut être un signe de narcolepsie. La consultation d’un médecin est alors nécessaire.

Populaires

© 2023 Santé en Afrique