Connect with us

Grossesse-Enfants

En Afrique de l’Ouest, une sage-femme est souvent obligée de remplir la tâche de trois personnes

La pandémie de Covid-19 a mis les systèmes de santé à rude épreuve et révélé leurs faiblesses. Adam Ahmat, chef du département des ressources humaines pour la santé au bureau africain de l’OMS, évoque les défis que les gouvernements doivent relever pour garantir un bon accès aux soins de santé maternelle et infantile. Ahmat : « Il y a des progrès, mais c’est lent »

Publié il y a

le

La pandémie de Covid-19 a mis les systèmes de santé à rude épreuve et révélé leurs faiblesses. Adam Ahmat, chef du département des ressources humaines pour la santé au bureau africain de l’OMS, évoque les défis que les gouvernements doivent relever pour garantir un bon accès aux soins de santé maternelle et infantile. Ahmat : « Il y a des progrès, mais c’est lent ».

Quelle est la situation de la santé maternelle et infantile en Afrique de l’Ouest ?

Comme dans d’autres régions du continent, des progrès existent, mais ils sont lents. Et parmi les causes, la pénurie de personnels de santé qualifiés est une donnée majeure. Si l’on considère l’ensemble des agents, en excluant les administrateurs de santé et le personnel d’appui, la densité moyenne de personnels de santé en Afrique était de 29 pour 10 000 habitants en 2018. La cible fixée à l’horizon 2030 par les Objectifs de développement durable (ODD) est de 134. On en est très loin. Il est difficile de se prononcer sur les personnels exclusivement dédiés à la santé de la reproduction en tant que tels. Mais si on considère, selon les recommandations de l’OMS, qu’il faudrait disposer de 44,5 médecins, infirmiers et sages-femmes pour 10 000 habitants, des augmentations massives des effectifs de personnels de santé s’avèrent nécessaires.

Lire la suite

Santé10 heures

Conseils avant/après implant dentaire

Santé10 heures

Séisme en Turquie : course contre la montre pour venir en aide aux victimes

Afrique subsaharienne10 heures

Les anciens stagiaires de JICA pour la pérennisation de leurs acquis en RDC

Santé11 heures

Un rapport de HRW accuse le M23 soutenu par le Rwanda d’exécutions sommaires et recrutements forcés

Santé11 heures

Tabagisme : Autorisé en Espagne, ce médicament promet un sevrage en 25 jours

COVID-1911 heures

Maladies neurodégénératives : 22 virus différents pourraient être en cause

Santé12 heures

Sites pornographiques : la France s’apprête à bloquer l’accès aux mineurs

Santé12 heures

Résistance aux antibiotiques: “La recherche scientifique n’est pas bien servie à l’échelle internationale” (A. Remmal)

Informations pratiques12 heures

Comment éviter les blessures musculaires

Santé12 heures

Côte d’Ivoire : une « maladie mystérieuse » inquiète les habitants d’un village

Santé12 heures

La kisspeptine, une hormone pour booster le désir sexuel

Santé12 heures

Tunisie: Association des Malades du Cancer (AMC) – Insuffler l'espoir de vivre

Santé12 heures

Congo-Brazzaville: Genre – Des artistes se mobilisent pour la cause de la jeune fille

Afrique subsaharienne12 heures

Congo-Kinshasa: Journée Mondiale contre le cancer – Le gouvernement déterminé à assurer une bonne prise en charge de la maladie

COVID-1913 heures

Variant Omicron Covid-19 : symptômes, durée et temps d'incubation

Santé14 heures

Verrues : comment les faire disparaître ?

Populaires

© 2023 Santé en Afrique