Connect with us

Santé publique

Avec les inondations, le Sénégal confronté à de nouveaux risques sanitaires

Selon l’OMS, les infections gastro-intestinales sont les maladies les plus courantes liées aux inondations.

Publié il y a

le

Selon l’OMS, les infections gastro-intestinales sont les maladies les plus courantes liées aux inondations.

La capitale du Sénégal est régulièrement en proie à des inondations entre juillet et octobre. Mais les Dakarois sont surpris cette année qu’il ait suffi de deux jours de précipitations pour causer autant de dégâts aussi tôt, alors que la fin de la saison des pluies, ou hivernage, est encore loin. Les experts interrogés incriminent surtout l’absence ou l’insuffisance du réseau d’assainissement, la construction de logements en zone inondable, sur des sols argileux et dans des cuvettes, la proximité de la nappe phréatique, la mauvaise gouvernance à l’échelle nationale et municipale… 

Pourtant, les inondations peuvent être de vrais « nids » à maladies. Si elles ont déjà fait beaucoup de sinistrés, elles peuvent aussi augmenter le risque d’infection, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Car des maladies liées à l’eau peuvent rapidement se développer. 

Lire la suite sur AlloDocteurs Africa

Populaires

© 2022 Santé en Afrique