Connect with us

Grossesse-Enfants

Bébés prématurés : le Cameroun mise sur la méthode Kangourou

Pour pallier le manque de couveuses, le pays mise sur cette technique de soins pour des enfants prématurés.

Publié il y a

le

Pour pallier le manque de couveuses, le pays mise sur cette technique de soins pour des enfants prématurés. Elle sauve des vies ! Inspirée de l’animal australien, la méthode mère Kangourou a été développée à la fin des années 1970 en Colombie pour pallier le manque de couveuses et lutter contre la transmission des infections néonatales.

Introduite au début des années 2000 au Cameroun la pédiatre Odette Guifo, cette technique consiste à placer le nourrisson contre la poitrine de sa mère (ou encore le père). Pour en savoir plus sur les bienfaits de cette méthode de soins pour des enfants nés prématurément, on a rencontré la Dr Guifo. Entretien.

Allodocteurs.africa : Qu’est-ce que la Méthode Mère Kangourou ? 

Dr Odette Guifo: C’est une pratique de santé fondée scientifiquement et recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour les nouveaux-nés prématurés (né avant 37 semaines de gestation) et/ou de petit poids de naissance. Nous la pratiquons au Cameroun depuis Octobre 2000 parce que le contexte s’y est prêté. Il y avait alors une pénurie des incubateurs d’élevage. 

Ce principe physique de peau à peau nous a rapidement séduit. Deux corps en contact équilibrent leur température, ce qui permet de lutter contre l’hypothermie qui menace les prématurés. Les battements du cœur du porteur empêchent les pauses respiratoires et les apnées. En effet, les prématurés peuvent oublier de respirer. L’allaitement maternel est plus simple, alors que l’immaturité du système de défense est compensée par l’hygiène stricte.

Lire la suite sur AlloDocteurs Africa

Santé1 heure

​​Près de 10 000 tonnes de médicaments non utilisés récupérés en pharmacies en un an

COVID-194 heures

Congo-Kinshasa: Covid-19 – Le ministre de la Santé allège les mesures imposées aux voyageurs

COVID-194 heures

Afrique: Suicide – Lancement d'une campagne de prévention en Afrique, l'un des continents les plus affectés

COVID-194 heures

Afrique: Allocution liminaire du Directeur général de l'OMS lors du point presse – 5 octobre 2022

COVID-194 heures

Afrique: En finir avec la crise du suicide et de la santé mentale dans le continent

Maroc4 heures

Afrique: Le Sommet mondial de l'innovation pour la santé préconise un héritage durable des grandes manifestations sportives qui stimulent l'activité physique

Santé4 heures

En France, les personnes les plus pauvres vivent 6 ans de moins que les plus riches, selon une étude

Santé4 heures

Un enfant voit sa peau se colorer en orange après avoir mangé trop de fruits

Santé4 heures

Rétinoblastome: l’expertise lausannoise

Santé4 heures

Écrans: pas trop près!

COVID-194 heures

Afrique: Covid-19 – Le Covars « étudie » le retour du port du masque obligatoire

Santé4 heures

Les bienfaits du toucher

COVID-195 heures

Algérie: Covid-19 – Convention pour l'assurance au profit des personnels de la santé publique

Maroc5 heures

Tunisie: L'OMS alerte sur le vieillissement des médecins en Europe – L'exode massif des médecins durement ressenti…

Santé5 heures

Minceur : "Je voudrais maigrir… sans me priver !"

COVID-196 heures

Congo-Kinshasa: Lutte contre le choléra au Sankuru – L'UE annonce une aide de 300.000 Euros

Populaire

© 2021 Santé en Afrique