Connect with us

Santé publique

Chocolats Kinder : vent de panique sanitaire au Cameroun et au Gabon

À leur tour, ces deux pays retirent ces produits du marché en raison de risque de salmonelles.

Publié il y a

le

À leur tour, ces deux pays retirent les produits chocolatés du marché en raison de risque de salmonelles.

En raison d’une suspicion de contamination à salmonella typhimurium, le Gabon et le Cameroun ont décidé les 5 et 6 avril 2022, de retirer de leurs marchés respectifs des produits alimentaires Kinder. La salmonella typhimurium est une bactérie dangereuse pouvant entraîner des conséquences lourdes chez les personnes qui y ont été exposées.  Elle est responsable de toxi-infection se traduisant par des troubles gastro-intestinaux, accompagnés de fièvre dans les quarante-huit heures qui suivent la consommation des produits contaminés. 

Au Gabon, ce retrait est fait par l’Agence de sécurité alimentaire (Agasa), tandis qu’au Cameroun, c’est l’Agence des Normes et de la Qualité (Anor) qui s’en est chargé.  « En l’absence de numéros de lots clairement identifiés et par principe de précaution », les deux agences ont ciblé une gamme importante de produits Kinder. Il s’agit notamment de Kinder Surprise; Kinder Schoko-Bons; Kinder Mini Eggs; Kinder Happy Moments et Kinder Mix. Les dates de péremption sont comprises entre fin avril à fin août 2022renseignent les deux agences.  

Déploiement des contrôles

Au Cameroun, pour s’assurer de l’applicabilité de la mesure et protéger la santé des populations, l’Anor informe du déploiement des brigades d’inspection et de contrôle sur l’ensemble du territoire.  Pour rappel, ces produits sont déjà retirés du marché français. Selon une enquête menée par Santé publique France, quinze personnes auraient contracté la salmonellose après avoir consommé un produit Kinder. Ces cas de salmonellose ont la même souche génétique que la souche responsable d’une épidémie au Royaume-Uni et en Irlande. 

INFOS PRATIQUES :

Les services de santé au Gabon

Les services de santé au Cameroun

COVID-1942 minutes

Ziguinchor : Les agents du CTE réclament au Directeur leurs salaires et primes de motivation

Maroc1 heure

Plus de 10 millions de Marocains en surpoids

COVID-193 heures

Covid-19 au Maroc: taux de positivité, cas critiques, décès… Le récapitulatif du bilan mensuel

Santé5 heures

Conditionnements des lubrifiants : Naftal met en service une usine de fabrication de fûts en métal

COVID-197 heures

Covid-19 au Maroc : le ministère de la Santé appelle à procéder d’urgence à une dose de rappel du vaccin

Actualités8 heures

Ministère de la Santé: la dose de rappel, une « urgence » pour les plus vulnérables

Santé9 heures

Pourquoi les vasectomies augmentent-elles aux États Unis ?

COVID-1910 heures

Cameroun: Extrême-Nord Cameroun – Le CICR condamne l'attaque contre l'hôpital Helvétique de Mada

Environnement14 heures

Réchauffement climatique : quelles conséquences sur la santé des Tunisiens ?

Actualités14 heures

En plein hiver austral, Madagascar frappé par une quatrième vague de Covid-19

Actualités1 jour

Ebola : fin de la quatorzième épidémie en RDC 

COVID-191 jour

Comment naît une nouvelle vague de l’épidémie de Covid

Société1 jour

Planification familiale : connaissez-vous la «méthode Maman» ?

Médecine2 jours

Fistule obstétricale : le long combat mené en RDC pour soigner les femmes

Grossesse-Enfants2 jours

Cameroun : la mortalité maternelle est en baisse 

Informations pratiques2 jours

Ce qu’il faut faire en cas de vomissements et de diarrhées

Populaire

© 2021 Santé en Afrique