Connect with us

COVID-19

Comment l’Algérie espère vacciner les deux tiers de sa population d’ici décembre

Selon les autorités, les doses sont disponibles. Mais les habitants ne se pressent pas vers les centres de vaccination.

Publié il y a

le

Selon les autorités, les doses sont disponibles. Mais les habitants ne se pressent pas vers les centres de vaccination.

Alors que l’Algérie fait face une troisième vague de contaminations au Covid-19, seule 1,70 % de la population, soit environ 725.000 personnes, est totalement vaccinée, selon des données agrégées par Our World in Data. Sur 44 millions d’Algériens, près de 8 % ont reçu une première dose d’un vaccin contre le coronavirus, près de huit mois après le début de la campagne de vaccination. 

Face à cette situation, le ministère de la Santé a lancé la plus importante campagne de vaccination depuis l’apparition du Covid-19 sur le sol algérien. Lancée samedi dernier, cette campagne coïncide avec la semaine nationale de la vaccination qui se déroule du 4 au 11 septembre. L’objectif affiché par les autorités est d’atteindre le seuil des 70 % de vaccinés dans le pays avant la fin de l’année. Car depuis le début de l’été, le nombre de contaminations au Covid-19 est reparti à la hausse et le gouvernement craint l’arrivée du variant Mu et une quatrième vague qui compliquerait la reprise d’une activité normale à la rentrée. 

Lire la suite sur AlloDocteurs Africa

Populaires

© 2022 Santé en Afrique