Connect with us

Société

En Afrique, l’accès à la contraception reste encore inégal

Les jeunes femmes âgées de 15 à 24 ans sont les plus touchées.

Publié il y a

le

En 50 ans, le pourcentage de femmes en âge de procréer qui prennent une contraception est passé de 28 à 48 %. Le rapport définit les femmes ayant besoin de contraception comme celles qui sont mariées ou sexuellement actives, capables de devenir enceintes ou qui ne veulent pas d’enfant dans les deux prochaines années. En 2019, 162,9 millions de femmes avaient un besoin non satisfait de contraception, dont près de 63 % en Afrique subsaharienne et 27 % en Asie du Sud. Les jeunes femmes âgées de 15 à 24 ans sont les plus touchées par ce manque d’accès à la contraception.

INFOS PRATIQUES :

Les services de santé au Cameroun

Lire la suite

Populaires

© 2022 Santé en Afrique