Connect with us

Médecine

Covid-19 : de nombreux pays africains ne recherchent plus les cas contacts

Les mesures de surveillance et de quarantaine sont allégées.

Publié il y a

le

Face au reflux de l’épidémie, les mesures de surveillance et de quarantaine sont allégées.

Elle n’est plus primordiale. La recherche de cas contacts se fait de moins en moins en Afrique, depuis le pic de la quatrième vague de Covid. En août 2020, vingt-trois des 54 pays du continent africain effectuaient une recherche de l’ensemble des cas contacts, ce qui implique de répertorier et de suivre tous les contacts d’un cas confirmé. 

Mais avec l’évolution de la pandémie de Covid-19, les pays se sont tournés vers une recherche des cas contacts prioritaires, ce qui implique de ne suivre que les personnes présentant un risque élevé d’infection ou développant une forme grave de la maladie. A la date du 15 mars 2022, seulement treize pays effectuaient une surveillance de l’ensemble des cas, alors que 19 pays procédaient à une recherche des cas contacts jugés prioritaires. Selon l’Organisation mondiale de la santé, 22 pays africains n’effectuaient plus aucune recherche des cas contacts.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Pour en savoir plus sur le Covid-19 en Afrique

Lire la suite sur AlloDocteurs Africa

Populaire

© 2021 Santé en Afrique