Connect with us

Vaccination

Covid-19 : le virus complique l’élimination d’une forme mortelle de méningite

L’Afrique s’expose à un risque accru de flambées épidémiques.

Publié il y a

le

L’Afrique s’expose à un risque accru de flambées épidémiques de méningite de type A.

La course contre la montre contre la méningite est lancée. Si l’OMS et ses partenaires multiplient leurs efforts pour en finir avec les flambées de méningite bactérienne d’ici à 2030, la pandémie les pousse à revoir leur ambition à la baisse. Car depuis l’apparition du Covid-19 en Afrique, les services de prévention et de contrôle de la méningite ont été gravement perturbés. 

Selon l’agence onusienne, les activités de lutte contre la méningite avaient diminué de 50% en 2020 par rapport à 2019, avec une légère amélioration en 2021. Le Bénin, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Nigeria et le Togo ont différé leurs campagnes d’administration du vaccin MenAfriVac, qui visent à protéger un total de 50 millions d’enfants de moins de 12 ans contre la méningite de type A.

Historiquement, la méningite de type A était la cause la plus importante des épidémies de méningite en Afrique. Cependant, en 2010, l’Afrique a commencé à vaincre la méningite de type A lorsqu’un vaccin efficace, le MenAfriVac, a été mis au point et déployé.

INFOS PRATIQUES : 

Pour en savoir plus sur le Covid-19 en Afrique

Lire la suite sur AlloDocteurs Africa

  

Populaires

© 2022 Santé en Afrique