Connect with us

Technologies

En Afrique, le séquençage des variants du Covid-19 s’accélère

Longtemps considéré comme le point faible de la lutte contre le coronavirus sur le continent africain, les possibilités de séquençage génomique se multiplient enfin.

Publié il y a

le

Longtemps considéré comme le point faible de la lutte contre le coronavirus sur le continent africain, les possibilités de séquençage génomique se multiplient enfin.

L’espoir existe ! Alors que l’Afrique ne représente actuellement que 1 % des plus de 3,5 millions de séquences du SARS-CoV-2, le virus responsable du Covid-19, réalisées à ce jour dans le monde, la chasse aux variants s’accélère. Depuis que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) collabore avec le South African National Bioinformatics Institute (l’Institut national sud-africain de bio-informatique) afin d’installer un centre régional d’excellence pour la surveillance génomique et la bio-informatique au Cap, en Afrique du Sud, tout le continent rêve de rattraper son retard en matière de séquençage. 

Ce centre soutiendra, dans un premier temps, 14 pays d’Afrique australe, en multipliant par cinq leurs capacités de séquençage mensuelles, avant d’élargir son action à d’autres pays. Il «donnera aux pays la possibilité d’avoir un coup d’avance sur le virus», prédit la Dre Nicksy Gumede-Moeletsi, virologue au Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique. Avant d’ajouter que «le séquençage génomique trace clairement la voie qui nous permettra de suivre le virus de la Covid-19, de surveiller les mutations susceptibles de générer de nouveaux variants, et d’organiser une riposte efficace et rapide contre un plus grand nombre de variants infectieux».  

Lire la suite sur AlloDocteurs Africa

Santé4 heures

Syndrome de l'intestin irritable : 6 idées fausses très répandues

COVID-1910 heures

Rwanda: Lutte contre le paludisme – « Le vaccin RTS,S est une bonne solution »

Santé17 heures

Congo-Brazzaville: Hôpital de Panzi – Le département de chirurgie minimale invasive et cure de fistule inauguré

COVID-1917 heures

Maroc: Une délégation de l'INDH visite le Centre d'hémodialyse équipé par le Maroc à Franceville

COVID-1917 heures

Congo-Brazzaville: Concours  » Excellence Dafra  » – Les lauréats de la première édition primés

Maroc17 heures

Ile Maurice: Octobre rose | Elisa Ramchurn – les affres de l'attente d'un résultat de biopsie

Santé17 heures

Campagne « Octobre Rose » 2022: Dr Marie Khemesse Ngom Ndiaye mise sur une implication des populations pour…

COVID-1918 heures

Madagascar: Variole du singe – Une nouvelle menace pour l'univers

COVID-1918 heures

Sénégal: Sédhiou – Relance des activités de vaccination de masse contre la Covid-19

Santé18 heures

Sénégal: Evaluation plan stratégique 2018-2022 – La Cnls sur de nouvelles bases

Santé1 jour

Cancer du sein : pourquoi certaines femmes rechutent et pas d’autres ?

Santé2 jours

Risque-t-on une pénurie de médicaments génériques cet hiver ?

Santé2 jours

Pourquoi la Bretagne connaît un taux de cancer de la peau trois fois supérieur à la moyenne nationale ?

Santé2 jours

Afrique: Résultats de la reconstitution des ressources du Fonds mondial – un appel à une plus grande efficacité des dépenses de santé en Afrique

Santé2 jours

Afrique: Septième conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial – Un succès en demi-teinte

COVID-192 jours

Afrique: Les deux principaux défis du Fonds Mondial à court terme

Populaire

© 2021 Santé en Afrique