Connect with us

Société

En Ouganda, l’épidémie de Covid-19 favorise les mariages précoces

Pendant la première vague, une augmentation des cas avait déjà été observée, liée à la crise économique causée par les restrictions.

Publié il y a

le

Pendant la première vague, une augmentation des cas avait déjà été observée, liée à la crise économique causée par les restrictions.

Depuis le début du nouveau confinement, Charlotte Kusemererwa, volontaire pour Joy for Children, appelle tous les jours les victimes de mariages précoces suivies par l’ONG. L’objectif : garder un contact minimum malgré la distance.  « Par exemple pour cet appel, j’ai demandé des nouvelles des bébés, puis nous avons parlé de son travail pendant le confinement, et de comment vont les autres membres de la communauté. Mais les appels ne sont pas aussi efficaces que les visites. »

Lire la suite sur RFI

Populaire

© 2021 Santé en Afrique