Connect with us

COVID-19

Faut-il craindre une nouvelle vague en Tunisie ?

Malgré un contexte épidémiologique stable, le pays n’est pas à l’abri d’un éventuel rebond en raison de la détérioration dans les pays voisins et en Europe.

Publié il y a

le

Malgré un contexte épidémiologique stable, le pays n’est pas à l’abri d’un éventuel rebond en raison de la détérioration dans les pays voisins et en Europe.

En Tunisie, la situation épidémiologique liée au coronavirus est stable. Une centaine de nouvelles contaminations sont quotidiennement enregistrées, et seulement six décès. Le pays semble dépasser la crise sanitaire qui a eu un fort impact sur ses infrastructures hospitalières mais aussi sur son économie, notamment l’été dernier. 

Les craintes d’une nouvelle vague de contaminations ne sont pas pour autant dissipées. Certains médecins et spécialistes, envisagent même le pire. Et pour cause, de fortes relations économiques, commerciales et un trafic aérien important avec l’Europe qui connaît actuellement un rebond de l’épidémie. 

Autriche, Allemagne, Grèce… Sur le Vieux-Continent, la nouvelle vague de Covid-19 frappe de plus en plus de pays, et l’étau se resserre autour des non-vaccinés. Si l’Europe fait face à une nette détérioration de la situation épidémiologique la Tunisie devra-t-elle s’inquiéter ?

Vigilance recommandée

Malgré l’embellie actuelle, il faudrait rester vigilants, avertissent plusieurs spécialistes. L’épidémiologiste Hatem Ghezal estime que l’immunité des Tunisiens acquise pendant l’été dernier ne va pas durer trop longtemps. Il appelle à se préparer à l’après-décembre, où l’immunité collective en Tunisie devrait s’affaiblir au vu du relâchement quant à l’application des mesures barrières.  Pour lui, il faut hausser le rythme de la vaccination pour éviter de nouveaux foyers de contamination. 

Les autorités gouvernementales se veulent rassurantes, quant à elles. Ces dernières appellent à la vigilance mais écartent l’hypothèse d’une nouvelle vague, sauf en cas d’apparition d’un nouveau variant« On ne peut pas évoquer une détérioration de la situation en Tunisie, mais nous devons rester vigilants notamment par rapport à la situation en Europe. En tout cas, notre obligation est de se faire vacciner », explique le ministre de la santé, Ali Mbaret. « Il faut continuer à respecter les gestes barrières, dont le port des masques dans les espaces publics et les lieux de réunion, pour éviter une nouvelle vague de Covid-19 », ajoute-t-il. 

En Tunisie, près de cinq millions de personnes sont entièrement vaccinées contre le coronavirus, et ce, depuis le début de la campagne qui a démarré le 13 mars dernier. Afin de pousser un grand nombre à se faire vacciner, l’obligation d’un passe vaccinal avait été introduite en milieu professionnel et dans l’espace public. 

COVID-191 heure

Le ministère de la Santé recommande une dose de rappel du vaccin anti-Covid-19

COVID-192 heures

Madagascar: Revendications – Les internes en médecine entrent en grève

COVID-196 heures

Ile Maurice: Covid-19 – Bas le masque – Pas encore le réflexe normal

COVID-197 heures

REPLAY de notre CMAAP 4 du 28 juin : « Prélude à la TICAD 8 : bilan et perspectives de la coopération japonaise en Afrique ». Avec LLEE les Ambassadeurs du Japon, du Maroc et d'Éthiopie, et un panel prestigieux

Santé7 heures

Algérie: Deux unités de production de médicaments anticancéreux et de stylos à insuline inaugurées à Alger

COVID-197 heures

Algérie: Le ministère de la Santé appelle au respect des mesures de prévention durant l'Aïd El-Adha

COVID-1910 heures

Le taux de transmission en Italie augmente pour la quatrième semaine consécutive

Santé18 heures

Fracture du tibia : symptômes, opération

Santé18 heures

Tribune. Viande de mouton: entre modération et méthode de cuisson

Santé20 heures

9 aliments anti-ballonnements

Santé22 heures

Une découverte cruciale dans la lutte contre le cancer de la prostate

Santé1 jour

Congo-Brazzaville: Des hôpitaux bientôt pourvus de kits gratuits de césarienne

COVID-191 jour

Afrique: Pénurie de personnel de santé en Afrique – L'OMS dresse un état des lieux de la question

COVID-191 jour

Ile Maurice: Mauritius Family Planning – Un boost à ses activités

COVID-191 jour

Maroc: Covid-19 – Le ministère de la Santé recommande une dose de rappel du vaccin pour les personnes âgées et celles présentant des facteurs de comorbidité

Santé1 jour

Angola: Le PR visite des travaux de l'Hôpital Général et de la ville-dortoir de Bengo

Populaire

© 2021 Santé en Afrique