Connect with us

Médecine

Hépatite aiguë chez les enfants : inquiétudes en Tunisie

Les cas se multiplient, mais l’origine demeure inconnue.

Publié il y a

le

Les cas se multiplient dans le monde, mais l’origine demeure inconnue.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) continue de recevoir des dizaines de signalements de cas d’hépatites chez des enfants, avec près de 230 cas probables dans le monde entier, jusqu’au mardi, 3 mai.

En Tunisie, les autorités sanitaires ont pris des mesures pour prévenir ce type d’infection notamment en milieu scolaire. Si aucun cas n’a, pour le moment, été recensé, l’inquiétude est grande dans le pays. La Commission chargée de l’évaluation des risques suit en permanence la situation épidémique. Les familles sont informées des symptômes : diarrhée, vomissements, douleurs abdominales, symptômes respiratoires et pâleur. 

La majorité des cas ont été signalés en Europe, d’abord au Royaume-Uni. Le 5 avril, l’OMS a été informée de dix cas d’hépatite aiguë sévère d’origine inconnue chez des enfants de moins de 10 ans au centre de l’Écosse. Le 8 avril, 74 cas avaient été identifiés au Royaume-Uni. Trois enfants indonésiens sont décédés d’une mystérieuse maladie du foie, ce qui porte à quatre le nombre d’enfants dans le monde morts des suites d’une hépatite infantile aiguë d’origine inconnue.

Populaire

© 2021 Santé en Afrique