Connect with us

Développement

La Tunisie veut devenir un hub pharmaceutique

Le pays ambitionne d’abriter le siège de l’Agence africaine de médicaments.

Publié il y a

le

Le pays est candidat pour abriter le siège de l’Agence africaine de médicaments.

Une délégation de la Commission de l’Union africaine était en visite en Tunisie jusqu’au 13 avril dans le but d’évaluer la disposition du pays à accueillir le siège de l’Agence africaine du médicament (AMA). La Tunisie ambitionne de devenir un hub de la production pharmaceutique dans le continent.

L’AMA sera chargée de renforcer les capacités des Etats et des communautés économiques régionales dans la réglementation des produits médicaux afin de faciliter l’accès à des médicaments de qualité, sûrs et efficaces. L’Agence devrait également promouvoir l’adoption et l’harmonisation des politiques et des normes de réglementation des produits médicaux. 

Une production dense

En Tunisie, le tissu industriel est composé de vingt-cinq unités de production de médicaments dont 75% sont destinés au marché local. Le réseau de distribution compte mille cinq cents officines et soixante grossistes répartiteurs.

De grands laboratoires pharmaceutiques étrangers et des sociétés tunisiennes spécialisées dans la fabrication sous-licence sont également présentes. Pour cette production, le taux de couverture du marché local est de l’ordre de 52,5 % soit 1,2 milliards de dinars (370 millions d’euros). La production dans le secteur privé augmente de 7% par an, et les exportations progressent de 18 % par an en moyenne depuis 2012.

Populaire

© 2021 Santé en Afrique