Connect with us

Société

Au Maroc aussi, le débat sur le droit à l’avortement est rouvert

Pour beaucoup, il a davantage sa place dans un Code la santé.

Publié il y a

le

Au Maroc, l’avortement est passible d’emprisonnement sauf s’il est justifié par un danger pour la santé de la mère. C’est la seule exception prévue par le Code pénal en vigueur. L’abrogation des dispositions interdisant l’avortement ne fait pas débat au Maroc. L’interdiction de l’avortement a de nombreuses conséquences, dont le recours dangereux à des pratiques informelles, dans des conditions conduisant au décès de (jeunes) femmes suite à des avortements qui ne se déroulent pas dans les conditions médicales requises. Le sujet n’a pas sa place dans un code pénal, mais plutôt dans un code de la santé, plaide Rachida Tahiri.

INFOS PRATIQUES :

Les services de santé au Maroc

Lire la suite

Populaires

© 2022 Santé en Afrique