Connect with us

Santé publique

Les perturbateurs endocriniens, un poison lent

Une exposition précoce aux perturbateurs endocriniens perturbe l’apparition de la puberté.

Publié il y a

le

Une exposition précoce aux perturbateurs endocriniens perturbe l’apparition de la puberté. Le bisphénol A a perturbé l’intégration des neurones dans la GnRH au sein du système neuronal. Les rats ont présenté une puberté retardée et des « cycles menstruels » perturbés, avec des fonctions de reproduction affectées. Les chercheurs disent que le risque est toujours présent dans notre environnement en raison de la lente dégradation des déchets plastiques et parce que c’est dans des contenants alimentaires achetés avant 2015 qui ont été conservés dans des contenants alimentaires achetés avant 2015. L’étude a été réalisée par l’Inserm, le CHU de Lille et l’Université de Lillois.

INFOS PRATIQUES :

Pour en savoir plus sur le cancer en Afrique

Lire la suite

Santé3 heures

Plusieurs cas d’infections invasives à méningocoque détectés dans le Grand-Est

COVID-193 heures

Contre Alzheimer, le Lécanemab confirme ses résultats prometteurs

Santé3 heures

Méningite à méningocoques, une maladie qui inquiète les parents

Santé3 heures

Epidémie de grippe : 6 choses à savoir sur le virus

Algérie4 heures

Algérie: Lutte contre le SIDA – Le gouvernement mobilisé pour assurer des soins gratuits aux malades

COVID-194 heures

Maroc: Le pays célèbre la Journée mondiale de lutte contre le SIDA sous le signe de lutte contre les inégalités

COVID-194 heures

Test positif au Covid (décembre 2022) : durée de l'isolement, que faire ?

Santé5 heures

Migraine : des changements cérébraux mis à jour pour la première fois

Santé5 heures

Attention aux moules en silicone, ils seraient "peu sûrs" pour votre santé

Maroc5 heures

Afrique: Les progrès réalisés par le continent en matière de mortalité maternelle et infantile sont en recul, selon un rapport de l'OMS

Vidéos8 heures

Covid-19 : comment surmonter la réticence au vaccin

Maladies Chroniques9 heures

VIH-Sida : pourquoi l’Afrique demeure l’épicentre de la maladie

Société11 heures

VIH-Sida : la stigmatisation des patients complique la lutte contre la maladie

Maladies Tropicales - Paludisme11 heures

Maladie sommeil : peut-être bientôt l’éradication

Vidéos1 jour

Produits alimentaires frelatés : une bombe à retardement

Grossesse-Enfants1 jour

Dépression post-partum : osez en parler !

Populaires

© 2022 Santé en Afrique