Connect with us

Informations pratiques

Trucs et astuces pour une bonne santé mentale en temps de Covid

Il faut veiller aux fluctuations de ses émotions et ses pensées. 

Publié il y a

le

Les spécialistes conseillent, entre autres, d’être sensible aux fluctuations de ses émotions et ses pensées. 

La prévalence mondiale de l’anxiété et de la dépression a augmenté de 25 % au cours de la première année de la pandémie de Covid-19. C’est ce qu’indique une note scientifique publiée le 2 mars 2022 par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). D’après le document, le stress causé par l’isolement social est l’une des principales explications de cette augmentation. À cela, s’ajoutent les restrictions qui ont pesé sur la capacité des personnes à travailler, à obtenir un soutien auprès de leurs proches et à prendre part à la vie sociale. 

La solitude, la peur de l’infection, des souffrances et de la mort pour soi-même et pour ses proches, le chagrin après le deuil et les soucis financiers ont également été cités comme facteurs de stress conduisant à l’anxiété et à la dépression. La pandémie a également affecté la santé mentale des jeunes. Par conséquent, ces derniers sont, « de manière disproportionnée », à des risques de comportements suicidaires et autodestructeurs. Ces informations « ne sont que la partie émergée de l’iceberg », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS. Pour lui, « Il s’agit d’un signal d’alarme adressé à tous les pays, afin qu’ils accordent plus d’attention à la santé mentale et fassent de plus gros efforts pour soutenir la santé mentale de leurs populations »

Ecouter ses émotions

Au regard de cette situation et en attendant la matérialisation de cette prescription, les professionnels de ce secteur sanitaire recommandent des astuces pour avoir une bonne santé mentale. « La première chose c’est être sensible aux fluctuations de ses émotions et ses pensées et agir sur elles sans tarder lorsqu’elles sont négatives et bizarres », préconise Didier Demassosso, psychologue clinicien au Cameroun. Il explique que faire ou penser à des choses qui nous rendent heureux change généralement la donne. La marche à pied, être entouré par la nature ou par des personnes aimante aide aussi à tenir.  

En deuxième lieu, il demande d’entretenir et construire des relations humaines saines. Parce que, « ce sont les mauvais traitements des êtres humains l’un envers l’autre et les situations pénibles soit naturelle ou artificielle qui créent les souffrances psychologiques ». Enfin, il est capital d’avoir le sens de la communauté, de faire les choses pour les autres sans rien espérer en retour, de donner un sens à sa vie. « Si toute personne y compris une femme enceinte ou allaitante fait ces choses constamment en plus d’une bonne alimentation et des exercices physiques modérés, la santé mentale sera optimale », conclut l’expert en santé mentale.

INFOS PRATIQUES :

Les services de santé au Cameroun

Pour en savoir plus sur le Covid-19 en Afrique

COVID-192 heures

Congo-Kinshasa: Covid-19 – Le ministre de la Santé allège les mesures imposées aux voyageurs

COVID-193 heures

Afrique: Suicide – Lancement d'une campagne de prévention en Afrique, l'un des continents les plus affectés

COVID-193 heures

Afrique: Allocution liminaire du Directeur général de l'OMS lors du point presse – 5 octobre 2022

COVID-193 heures

Afrique: En finir avec la crise du suicide et de la santé mentale dans le continent

Maroc3 heures

Afrique: Le Sommet mondial de l'innovation pour la santé préconise un héritage durable des grandes manifestations sportives qui stimulent l'activité physique

Santé3 heures

En France, les personnes les plus pauvres vivent 6 ans de moins que les plus riches, selon une étude

Santé3 heures

Un enfant voit sa peau se colorer en orange après avoir mangé trop de fruits

Santé3 heures

Rétinoblastome: l’expertise lausannoise

Santé3 heures

Écrans: pas trop près!

COVID-193 heures

Afrique: Covid-19 – Le Covars « étudie » le retour du port du masque obligatoire

Santé3 heures

Les bienfaits du toucher

COVID-193 heures

Algérie: Covid-19 – Convention pour l'assurance au profit des personnels de la santé publique

Maroc4 heures

Tunisie: L'OMS alerte sur le vieillissement des médecins en Europe – L'exode massif des médecins durement ressenti…

Santé4 heures

Minceur : "Je voudrais maigrir… sans me priver !"

COVID-195 heures

Congo-Kinshasa: Lutte contre le choléra au Sankuru – L'UE annonce une aide de 300.000 Euros

Santé5 heures

Reconstruction mammaire : demain, quelles innovations ?

Populaire

© 2021 Santé en Afrique