Connect with us

Actualités

Variole du singe : l’Afrique augmente ses capacités de dépistage

Objectif : éviter une propagation silencieuse du virus.

Publié il y a

le

Objectif : éviter une propagation silencieuse du virus.

1821. C’est le nombre de cas de variole du singe enregistré, à la date du 28 juin, par une dizaine de pays africains. Mais seulement 109 cas ont été confirmés en laboratoire, ce qui représente seulement 2% des plus de 4500 cas officiels dans le monde. En dehors des six pays qui ont des antécédents de transmission humaine de la variole du singe en Afrique, cette maladie a été signalée dans trois pays qui n’avaient jusque-là enregistré aucun cas humain.

Parmi eux figurent le Ghana, le Maroc et l’Afrique du Sud. Cette dernière a récemment confirmé la présence de la maladie chez deux patients sans antécédents de voyage, ce qui laisse supposer une forte possibilité de transmission communautaire. « La propagation géographique de la variole du singe dans des parties de l’Afrique où aucun cas n’a encore été détecté est un signe inquiétant », estime la Dre Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique. 

INFORMATIONS PRATIQUES :

Les services de santé en Afrique du Sud

Lire la suite sur AlloDocteurs Africa

Populaires

© 2022 Santé en Afrique