Connect with us

Actualités

Variole du singe : un premier cas détecté en Égypte

Les contaminations connaissent une recrudescence au Maghreb.

Publié il y a

le

Fin août, l’OMS avait identifié 35 cas dans sept pays du Moyen-Orient et du Maghreb.

Un « premier cas de variole du singe a été détecté en Égypte, chez un homme de 42 ans placé depuis à l’isolement dans un hôpital », ont annoncé les autorités. L’homme « est titulaire d’un titre de séjour d’un pays européen dans lequel il se rend régulièrement », selon le ministère de la santé.

Fin août, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) affirmait avoir identifié 35 cas de variole du singe dans sept pays du Moyen-Orient et du Maghreb. Depuis mai, les contaminations par la variole du singe connaissent une recrudescence hors de l’Afrique occidentale et centrale où elle était déjà endémique. A tel point que l’OMS a déclenché son plus haut niveau d’alerte fin juillet pour tenter de juguler la maladie.

Au total, la mort de 18 personnes a été enregistrée dans le monde depuis mai. Selon le tableau de bord de l’OMS qui répertorie tous les cas confirmés, il y avait à la date du 7 septembre, 54 709 cas et 18 décès enregistrés dans 125 pays dont 98% en Europe et en Amérique du Nord.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Les services de santé en Egypte

Lire la suite sur VOA Afrique

Populaire

© 2021 Santé en Afrique