Suivez-nous

Santé mentale

Se promener dans un espace vert aide à remonter le moral

Les personnes qui sont allées dans les espaces verts ont les taux les plus bas de consommation de drogues psychotropes.

Avatar photo

Publié il y a

le

Se promener dans un espace vert aide à remonter le moral

Des chercheurs finlandais ont étudié 7 000 personnes vivant entre Helsinki, Espoo et Vantaa. Ils ont posé des questions sur leur état de santé mentale et sur leurs médicaments. Ceux qui sont allés dans les espaces verts avaient les taux les plus bas de consommation de drogues psychotropes. Mais le fait de fréquenter les espaces verts est aussi associé à la moindre prise de traitements contre l’asthme et l’hypertension, estime Topsante.com.

L’étude a permis d’interroger des personnes ont été interrogées sur leur état de santé mental, et sur leur prise de médicaments en lien avec l’anxiété, la dépression, l’hypertension ou encore l’asthme. D’autres facteurs, comme la pollution environnante à leur domicile, leur statut socio-économique ont été observés en complément. On leur a demandé s’ils étaient fréquemment en contact avec la vue d’un univers « bleu » (océan, mer), ou d’un univers « vert » (forêts, parcs), et s’ils fréquentaient ces lieux : c’est-à-dire qu’ils ne se contentaient pas de passer à côté tous les jours, mais allaient s’y balader.

Topsante.com explique que les chercheurs Les chercheurs se sont aperçus que ceux qui se rendaient dans les espaces verts, qui en respiraient l’air, qui en profitaient réellement étaient ceux qui avaient les taux les plus bas d’utilisation de médicaments psychotropes. Mais le fait de fréquenter des espaces verts est aussi associé à la plus légère prise de traitements contre l’asthme et l’hypertension, ajoute le média.

Populaires