Connect with us

Recherche

Covid-19 : la surveillance des eaux usées aide à lutter contre le virus

Publié il y a

le

La surveillance des eaux usées est utilisée depuis des décennies pour suivre la propagation des virus et des agents pathogènes. L’épidémie de COVID-19 a réaffirmé le rôle que joue la surveillance des eaux usées en tant qu’outil rentable de surveillance des maladies. La méthode sert d’outil essentiel pour la détection précoce dans un contexte où, en 2022, la République démocratique du Congo et le Malawi voisins ont signalé des cas de poliovirus dérivé d’un vaccin.

Deux fois par semaine, une équipe de scientifiques de l’Institut national des maladies transmissibles (National Institute for Communicable Diseases, NICD) de l’Afrique du Sud traverse les zones urbaines du pays, visitant jusqu’à 50 sites de traitement des eaux usées pour remplir des bouteilles de ces eaux. Les bouteilles ainsi remplies d’effluents sont scellées, désinfectées, puis transportées vers des laboratoires dont le réseau couvre tout le pays. Ce contenu est ensuite testé pour détecter la présence du SARS-CoV-2, le virus responsable de la COVID-19.

La surveillance des eaux usées est utilisée depuis des décennies pour détecter et suivre la propagation de virus et d’agents pathogènes, notamment le choléra, le poliovirus, la typhoïde et la résistance aux antimicrobiens (RAM), les norovirus et la grippe. Cette surveillance fournit des alertes précoces et permet de recueillir des éléments factuels supplémentaires concernant le virus en circulation dans la population, notamment s’il est présent ou pas, sa concentration ainsi que l’existence de variants préoccupants ou nécessitant un suivi. L’apparition de la COVID-19 a réaffirmé le rôle que la surveillance des eaux usées joue en sa qualité d’outil offrant un bon rapport coût-efficacité pour la surveillance des maladies.

INFOS PRATIQUES : 

Pour en savoir plus sur le Covid-19 en Afrique

Lire la suite

Santé9 heures

Conseils avant/après implant dentaire

Santé10 heures

Séisme en Turquie : course contre la montre pour venir en aide aux victimes

Afrique subsaharienne10 heures

Les anciens stagiaires de JICA pour la pérennisation de leurs acquis en RDC

Santé10 heures

Un rapport de HRW accuse le M23 soutenu par le Rwanda d’exécutions sommaires et recrutements forcés

Santé11 heures

Tabagisme : Autorisé en Espagne, ce médicament promet un sevrage en 25 jours

COVID-1911 heures

Maladies neurodégénératives : 22 virus différents pourraient être en cause

Santé11 heures

Sites pornographiques : la France s’apprête à bloquer l’accès aux mineurs

Santé11 heures

Résistance aux antibiotiques: “La recherche scientifique n’est pas bien servie à l’échelle internationale” (A. Remmal)

Informations pratiques11 heures

Comment éviter les blessures musculaires

Santé11 heures

Côte d’Ivoire : une « maladie mystérieuse » inquiète les habitants d’un village

Santé12 heures

La kisspeptine, une hormone pour booster le désir sexuel

Santé12 heures

Tunisie: Association des Malades du Cancer (AMC) – Insuffler l'espoir de vivre

Santé12 heures

Congo-Brazzaville: Genre – Des artistes se mobilisent pour la cause de la jeune fille

Afrique subsaharienne12 heures

Congo-Kinshasa: Journée Mondiale contre le cancer – Le gouvernement déterminé à assurer une bonne prise en charge de la maladie

COVID-1913 heures

Variant Omicron Covid-19 : symptômes, durée et temps d'incubation

Santé13 heures

Verrues : comment les faire disparaître ?

Populaires

© 2023 Santé en Afrique