Connect with us

Santé publique

Choléra : la maladie risque de devenir endémique au Cameroun

En cause : pénurie d’eau potable et manque d’hygiène.

Publié il y a

le

En cause : pénurie d’eau potable et manque d’hygiène.

« Si le Cameroun continue à être en épidémie de choléra de manière continue comme c’est le cas, nous risquons d’être déclaré pays endémique à cette maladie par l’Organisation mondiale de la santé », affirme Daniel Mekongo, épidémiologiste à Yaoundé. Un pays est soumis à ce statut lorsque des cas positifs ont enregistrés de manière consécutive durant les cinq dernières années, avec une preuve de transmission locale. 

« Cela signifie qu’il y aura des activités permanentes de contrôle un peu comme avec le paludisme », explique encore l’expert. Depuis 2018, les épidémies de cette maladie diarrhéique sont récurrentes au Cameroun. La dernière en date, déclarée en octobre 2021, est toujours en cours. 

La pénurie d’eau potable et des conditions d’hygiène déplorables sont la cause de cette situation. Pour y faire face, des kits de potabilisation de l’eau et la désinfection systématique des quartiers et des maisons où des cas ont été déclarés. Le choléra a déjà tué cent soixante-dix-sept personnes en neuf mois. 

INFOS PRATIQUES :

Les services de santé au Cameroun

Pour en savoir plus sur le choléra en Afrique

Populaires

© 2022 Santé en Afrique