Connect with us

Santé publique

Comment la Libye compte rebâtir son système de santé

Le pays est en reconstruction après plusieurs années de guerre, et le chantier santé a déjà commencé.

Publié il y a

le

Le pays est en reconstruction après plusieurs années de guerre, et le chantier santé a déjà commencé.

Jusque-là contraints de faire le déplacement dans d’autres pays, notamment en Tunisie, pour accéder à des soins de qualité, les Libyens peuvent désormais espérer mieux grâce à un plan de relance du secteur de la santé qui misera sur la formation, l’infrastructure et la technologie.

La Libye n’est pas réputée pour son système de santé. Pire encore, les différentes ONG internationales ne cessent d’alerter sur la difficulté d’accès aux soins. Pour y remédier à la situation, les autorités envisagent de lancer de mégaprojets portant sur la construction des complexes hospitaliers et des cliniques privées.

Formation des soignants

Lourdement impacté par une décennie de guerre civile, le pays semble avoir saisi l’importance d’avoir un système sanitaire performant, notamment à l’issue de la crise sanitaire liée à la propagation du coronavirus. Outre l’infrastructure, la Libye compte également moderniser la formation du personnel soignant par la promotion des écoles de médecine et par les programmes et les bourses d’études et des échanges universitaires.

Cette réforme de la santé passera également par la coopération internationale, notamment avec les pays voisins. Tunisie, Egypte, Maroc, ou encore Malte. Les autorités libyennes comptent faire appel à des compétences issues de ces pays pour réformer son secteur de la santé publique et remettre à flot le bateau santé.

L’impact du Covid-19

Avec des effectifs très fluctuants, un manque de personnel formé, du matériel médical défaillant, des problèmes importants en matière d’hygiène et d’entretien, les hôpitaux et cliniques libyens peinent à apporter une qualité de soins de haut niveau à la population locale et aux migrants et réfugiés installés dans ce pays. L’épidémie de Covid-19 est venue empirer les choses. 

INFOS PRATIQUES :

Les services de santé en Libye

Pour en savoir plus sur le Covid-19 en Afrique

COVID-194 heures

Ziguinchor : Les agents du CTE réclament au Directeur leurs salaires et primes de motivation

Maroc5 heures

Plus de 10 millions de Marocains en surpoids

COVID-197 heures

Covid-19 au Maroc: taux de positivité, cas critiques, décès… Le récapitulatif du bilan mensuel

Santé9 heures

Conditionnements des lubrifiants : Naftal met en service une usine de fabrication de fûts en métal

COVID-1910 heures

Covid-19 au Maroc : le ministère de la Santé appelle à procéder d’urgence à une dose de rappel du vaccin

Actualités11 heures

Ministère de la Santé: la dose de rappel, une « urgence » pour les plus vulnérables

Santé12 heures

Pourquoi les vasectomies augmentent-elles aux États Unis ?

COVID-1914 heures

Cameroun: Extrême-Nord Cameroun – Le CICR condamne l'attaque contre l'hôpital Helvétique de Mada

Environnement17 heures

Réchauffement climatique : quelles conséquences sur la santé des Tunisiens ?

Actualités18 heures

En plein hiver austral, Madagascar frappé par une quatrième vague de Covid-19

Actualités1 jour

Ebola : fin de la quatorzième épidémie en RDC 

COVID-192 jours

Comment naît une nouvelle vague de l’épidémie de Covid

Société2 jours

Planification familiale : connaissez-vous la «méthode Maman» ?

Médecine2 jours

Fistule obstétricale : le long combat mené en RDC pour soigner les femmes

Grossesse-Enfants2 jours

Cameroun : la mortalité maternelle est en baisse 

Informations pratiques2 jours

Ce qu’il faut faire en cas de vomissements et de diarrhées

Populaire

© 2021 Santé en Afrique