Connect with us

Maghreb

Covid-19 : la Libye se prépare à une cinquième vague

Les autorités confirment l’imminence d’un nouveau pic de contaminations au coronavirus.

Publié il y a

le

Les autorités confirment l’imminence d’un nouveau pic de contaminations au coronavirus.

Le ministre libyen de la santé, Ali Zanati, a annoncé que son pays s’attend à une cinquième vague de contaminations au Covid-19 d’ici janvier prochain. Dans une interview à la télévision publique, il explique que la Libye est « convenablement préparée pour faire face à à un nouveau pic » et a déjà mis en place « toutes les procédures nécessaires pour renforcer la capacité des hôpitaux et des hôpitaux de campagne ».  

« Il semble que la cinquième vague de contamination est inévitable en Libye, mais nous espérons amortir l’impact de ses retombées sur le système sanitaire », a-t-il expliqué. S’agissant du variant Omicron, le ministre affirme qu’aucun cas n’a été, pour le moment, enregistré dans le pays.

La seule issue à cette crise, estime-t-il encore, c’est d’augmenter le rythme de vaccination appelant tous les citoyens concernés à se faire vacciner d’autant plus que « les doses de vaccin sont abondantes en Libye ». 

Réticences aux vaccin

10,2% des Libyens sont complètement vaccinés depuis le début de la campagne nationale, contre 25,3% de personnes ayant reçu au moins une dose. 2,44 millions de doses de vaccin ont été administrées auprès de la population estimée à 6,8 millions de personnes. Cependant, comme plusieurs autres pays, la Libye connaît une forte réticence à la vaccination

Pour les autorités libyennes, les réseaux sociaux ont en outre facilité la diffusion de messages de désinformation et de théories complotistes. On explique que les personnes faisant preuve d’une forte hésitation sont aussi plus susceptibles d’utiliser les réseaux sociaux et d’être victimes de désinformation.

Notons que depuis le début de la pandémie, 376 mille cas de contaminations ont été enregistrés en Libye provoquant 5514 décès. 

INFOS PRATIQUES :

Les services de santé en Libye

Pour en savoir plus sur le Covid-19 en Afrique

Populaire

© 2021 Santé en Afrique