Connect with us

Actualités

Covid-19 : le Gabon paye-t-il le prix d’une levée précipitée des mesures barrières ?

Le pays fait face à une recrudescence des cas.

Publié il y a

le

Le pays fait face à une recrudescence des cas. Trois mois après la levée des restrictions sanitaires. 

En mars dernier, le gouvernement gabonais a décidé à la surprise générale, de lever l’ensemble des mesures restrictives dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Le pays devenait ainsi le seul en Afrique Centrale, à prendre cette décision. La raison invoquée alors était l’embellie de la situation, voire la maitrise de l’épidémie. Trois mois après, le Gabon est confronté à une recrudescence des cas. 

Les nouvelles contaminations sont passées d’un à deux cas par jour au mois de mai, à quatre à cinq cas par jour les deux premières semaines du mois de juin 2022. Au 23 juin, le pays enregistrait dix cas par jour. À en croire Guy Patrick Obiang Ndong, le ministre de la santé publique, les sous-variants d’Omicron sont responsables de cette nouvelle remontée des cas. 

Redoubler de vigilance

Cela survient dans le contexte de grippe saisonnière qui sévit dans le pays. Ce qui facilite la contamination communautaire visible à travers les symptômes suivants : la fièvre, les céphalées, l’écoulement nasal, le mal de gorge, l’éternuement.

Cependant, tout porte à croire que la recrudescence des contamination au Gabon est liée, au moins en partie, à une décision précipitée de suspendre les gestes barrière. De nouveau donc, «la population est appelée à redoubler de vigilance et à se faire vacciner». 

INFOS PRATIQUES :

Pour en savoir plus sur le Covid-19

Les services de santé au Gabon

Populaires

© 2022 Santé en Afrique