Connect with us

Maladies Chroniques

Diabète : une bombe à retardement au Burkina Faso

Le nombre de diabétiques augmente, et l’accès à l’insuline est loin d’être garanti.

Publié il y a

le

Alors que le nombre de diabétiques ne cesse d’augmenter, l’accès à l’insuline et le suivi médical sont loin d’être garantis.

Une « épidémie » silencieuse. Selon les derniers chiffres officiels, environ 5% de la population burkinabé est atteinte de diabète, soit environ un million de personnes. Encore mal connu de beaucoup de Burkinabés, le diabète reste un tabou. Résultat, il est détecté très tard, vu que la maladie évolue généralement sans symptômes. Mais au Burkina Faso, des centaines de milliers de malades n’arrivent pas à se procurer l’insuline dont ils ont besoin, malgré un approvisionnement abondant au pays. 

Découverte il y a 100 ans, l’insuline est une hormone qui permet de réguler le taux de glucose (sucre) dans le corps et c’est le principal traitement contre le diabète de type 1(lié à un déficit de production de l’hormone par le pancréas) ou de type 2, le plus souvent chez des personnes en surpoids. Mais les prix élevés empêchent de nombreux diabétiques d’avoir accès à la précieuse hormone qui permet de contrôler leur maladie.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Les services de santé au Burkina Faso

Pour en savoir plus sur le diabète en Afrique

Lire la suite sur AlloDocteurs Africa

Populaire

© 2021 Santé en Afrique