Connect with us

Vidéos

Don et transplantation d’organes, une activité au ralenti en Tunisie

La situation est due à la réticence des familles.

Publié il y a

le

La situation est due à la réticence des familles.

Le prélèvement d’organes humains en Tunisie reste en deçà des besoins. Ceci est en partie dû au refus des familles à ce que l’on prélève les organes de leurs proches en mort encéphalique. Même si les autorités ont lancé une stratégie pour sensibiliser à cette question, le nombre des personnes sur les listes d’attentes ne cesse d’augmenter.

INFOS PRATIQUES :

Les services de santé en Tunisie

Populaires

© 2022 Santé en Afrique