Connect with us

Hygiène

L’Algérie en proie à une vague d’intoxications alimentaires

Entre cinq mille et dix mille cas sont déclarés chaque année.

Publié il y a

le

Entre cinq mille et dix mille cas sont déclarés chaque année, dus à un manque d’hygiène.

Grignoter un sandwich à la va-vite peut virer à une intoxication sévère à défaut de mesures d’hygiène. C’est le cas en Algérie où 80 % des fast-foods « bannissent totalement les normes et les standards requis par la réglementation, en l’occurrence l’hygiène et la salubrité », selon l’Association de la protection du consommateur.

Pour pallier ce problème, les inspecteurs des services de contrôle ont récemment effectué des centaines de prélèvements d’échantillonnages pour analyses bactériologiques. Résultat : près d’une trentaine d’établissements – gargotes, fast-food, sandwicheries ont été proposés à la fermeture. La situation est d’autant plus délicate en été, car la chaleur facilite la prolifération des bactéries à l’origine des intoxications alimentaires.

Toujours dans l’objectif de lutte contre les intoxications alimentaires, le ministère du commerce et de la promotion des exportations a planifié l’ouverture de treize nouveaux laboratoires d’ici 2023. Ils seront répartis dans plusieurs wilayas du pays.

INFOS PRATIQUES : 

Les services de santé en Algérie

Lire la suite sur AlloDocteurs Africa

Populaires

© 2022 Santé en Afrique