Connect with us

Maladies Chroniques

Les transplantations rénales désormais possibles au Cameroun

Déjà quatre opérations réussies en six mois.

Publié il y a

le

L’absence d’un cadre légal reste toutefois la limite majeure de cette avancée majeure.

Fin des séances de dialyse pour trois autres patients souffrant d’insuffisance rénale au Cameroun. Ils ont subi une transplantation à l’Hôpital général de Yaoundé, en début du mois. L’opération a été réalisé par les équipes du Pr Vincent de Paul Djientcheu, directeur de cet hôpital public, seulement six mois après une première opération menée le 10 novembre 2021. 

Pour la communauté médicale camerounaise et l’opinion publique, ces cas historiques constituent un signe d’espoir pour les plus de cinq cents insuffisants rénaux condamnés à l’hémodialyse dans le pays. Ils auront désormais la possibilité de bénéficier d’une transplantation rénale. Ce d’autant plus que les bénéfices de cette opération autant pour le malade que pour l’Etat ne sont plus à démontrer. 

Des malades soulagés

« Les kits de dialyse coûtent entre 40 et 60 mille francs CFA. Pour un malade qui doit dialyser chaque semaine, ça coûte 60 mille multiplié par deux et par 52. Cela chiffre vite », indique le Pr Vincent de Paul Djientcheu, professeur de neurochirurgie depuis 2014. 

Officiellement, le gouvernement camerounais débourse en moyenne 4 milliards FCFA par an pour la prise en charge des malades souffrant d’insuffisance rénale. Cette subvention est destinée notamment à l’acquisition de kits et équipements d’hémodialyse.

Nécessité d’un cadre légal

Toutefois, l’essor de la transplantation dans le pays reste confronté à une limite majeure : son cadre légal. En cours d’élaboration depuis 2020, un projet de loi sur la transplantation d’organes devrait être soumis au parlement. Cette loi s’impose est une urgence, au regard de l’importante demande née après les quatre transplantations réussies. 

COVID-191 heure

Ziguinchor : Les agents du CTE réclament au Directeur leurs salaires et primes de motivation

Maroc2 heures

Plus de 10 millions de Marocains en surpoids

COVID-194 heures

Covid-19 au Maroc: taux de positivité, cas critiques, décès… Le récapitulatif du bilan mensuel

Santé6 heures

Conditionnements des lubrifiants : Naftal met en service une usine de fabrication de fûts en métal

COVID-197 heures

Covid-19 au Maroc : le ministère de la Santé appelle à procéder d’urgence à une dose de rappel du vaccin

Actualités8 heures

Ministère de la Santé: la dose de rappel, une « urgence » pour les plus vulnérables

Santé9 heures

Pourquoi les vasectomies augmentent-elles aux États Unis ?

COVID-1911 heures

Cameroun: Extrême-Nord Cameroun – Le CICR condamne l'attaque contre l'hôpital Helvétique de Mada

Environnement14 heures

Réchauffement climatique : quelles conséquences sur la santé des Tunisiens ?

Actualités15 heures

En plein hiver austral, Madagascar frappé par une quatrième vague de Covid-19

Actualités1 jour

Ebola : fin de la quatorzième épidémie en RDC 

COVID-191 jour

Comment naît une nouvelle vague de l’épidémie de Covid

Société1 jour

Planification familiale : connaissez-vous la «méthode Maman» ?

Médecine2 jours

Fistule obstétricale : le long combat mené en RDC pour soigner les femmes

Grossesse-Enfants2 jours

Cameroun : la mortalité maternelle est en baisse 

Informations pratiques2 jours

Ce qu’il faut faire en cas de vomissements et de diarrhées

Populaire

© 2021 Santé en Afrique