Connect with us

Grossesse-Enfants

Congo : comment endiguer le phénomène des naissances prématurées

Le Congo est le troisième pays au monde à y être confronté.

Publié il y a

le

Le Congo est le troisième pays au monde victime sur une centaine de naissances vivantes. Un rapport de l’Observatoire national de la mortalité maternelle, néonatale et infantile (Odomni 2021) indique que le taux de mortalité néonatale est de vingt décès pour mille naissances vivantes et représente 61% de la mortalité infanto-juvénile. Un enfant est considéré comme prématuré s’il naît avant trente-sept semaines d’aménorrhée, c’est-à-dire à huit mois et demi de grossesse. L’OMS reconnaît qu’à travers le monde, environ quinze millions de bébés naissent prématurément chaque année et qu’un enfant sur dix est touché par ce fléau.

INFOS PRATIQUES :

Les services de santé au Congo

Lire la suite

Populaires

© 2022 Santé en Afrique