Connect with us

Maladies Chroniques

Variole du singe : l’épidémie n’est pas terminée

Au Cameroun, plusieurs confirmés dans cinq régions.

Publié il y a

le

Au Cameroun, plusieurs cas de variole du singe confirmés dans cinq régions.

Trente-neuf cas suspects de variole du singe ont été notifiés dont huit confirmés dans cinq régions du Cameroun. La maladie y a déjà tué deux personnes. 

Des opérations de riposte sont menées à travers le pays : intensification de la surveillance, élaboration de clips de sensibilisation…

Seulement, les équipes sur le terrain déplorent l’absence de moyens financiers et une faible maîtrise par les soignants de la gestion des cas de variole du singe. 

Entre temps, il est recommandé de bien faire cuire tous les aliments, nettoyer et désinfecter les surfaces fréquemment touchées, se laver fréquemment les mains avec de l’eau et du savon, et d’éviter tout contact avec les personnes susceptibles d’être infectées par le virus. 

La maladie guérit seule, après quelques jours, même si des cas de complications peuvent survenir. Pour rappel, la variole du singe a été classée en juillet dernier urgence de santé publique internationale par l’Organisation mondiale de la santé.


INFOS PRATIQUES :

Les services de santé au Cameroun

Populaires

© 2022 Santé en Afrique