Connect with us

Maladies Chroniques

Cancer : nouveau défi sanitaire pour l’Afrique subsaharienne

La maladie y figure parmi trois causes de décès prématurés.

Publié il y a

le

La maladie y figure parmi trois causes de décès prématurés.

Les chiffres font froid dans le dos : En 2020, plus de 800.000 nouveaux cas de cancer et environ 520.000 décès ont été enregistrés en Afrique subsaharienne. « La maladie figure parmi les trois principales causes de décès prématuré (c’est-à-dire à l’âge de 30 à 69 ans) dans presque tous les pays constitutifs et est responsable d’un décès prématuré sur sept dans l’ensemble et d’un décès sur quatre dû à des maladies non transmissibles », précise le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). 

Dans son dernier rapport, l’agence rattachée à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que la charge du cancer devrait presque doubler dans cette région au cours des 20 prochaines années. En raison de la croissance et du vieillissement de la population, la maladie pourrait toucher 1,5 million de nouveaux cas et entraîner 1 million de décès d’ici 2040. 

Selon les données du CIRC, le cancer du sein (129 400 cas) et le cancer du col de l’utérus (110 300 cas) sont responsables de 3 cancers sur 10 diagnostiqués chez les deux sexes. Chez les femmes, les types de cancer les plus courants sont donc le cancer du sein (qui occupait la première place dans 28 pays subsahariens) et le cancer du col de l’utérus (dans 19 pays).

INFOS PRATIQUES :

Pour en savoir plus sur le cancer en Afrique

Lire la suite sur AlloDocteurs Africa

Populaire

© 2021 Santé en Afrique