Suivez-nous

Education

«Les toilettes à l’école, un calvaire pour nous les filles»

Le manque d’hygiène dans les toilettes provoque des cystites à une lycéenne sur trois au Mali.

Mariam Sanogo

Publié il y a

le

Infections urinaires: «Les toilettes à l'école, un calvaire pour nous les filles»

Les infections urinaires, encore appelées cystites aiguës, concernent une lycéenne sur trois au Mali. Le phénomène connaît une forte ampleur dans les établissements scolaires.  Nombreuses sont nos jeunes filles à utiliser les mêmes toilettes, souvent insalubres.

Les infections urinaires chez la femme peuvent être contractées juste à partir d’un siège de toilette mal ou pas désinfecté. Quand il demeure humide, celui-ci conserve les bactéries responsables des infections. La cystite aiguë est due à une bactérie appelée Escherichia colis

Maimouna Tangara, 19 ans, élève en terminale dans un lycée de Bamako témoigne. « Les toilettes à l’école, c’est un calvaire pour nous les filles. Je suis toujours confronté aux pertes blanches et à des démangeaisons vaginales. Certes les toilettes sont lavées chaque matin mais cela ne suffit pas pour nous les filles. » 

La solution est donc de désinfecter les toilettes après chaque passage. Les jeunes filles doivent s’astreindre à l’utilisation de gels hydro-alcooliques. D’autres mesures simples mais très pratiques peuvent aider à prévenir ces infections : boire de l’eau en quantité suffisant, ne pas se retenir d’uriner, observer une bonne hygiène intime, adopter les bons gestes aux toilettes, éviter le plus possible la constipation.

Une cystite se traite par des antibiotiques oraux. Cependant, le traitement est cher, et donc inaccessible pour un grand nombre de personnes.

Populaires