Connect with us

Maladies Chroniques

L’Algérie améliore la prise en charge de la schizophrénie

La maladie se caractérise par des délires ou des hallucinations.

Publié il y a

le

La maladie se caractérise par des symptômes comme les délires ou les hallucinations.

La schizophrénie est une maladie psychiatrique caractérisée par un ensemble de symptômes très variables : les plus impressionnants sont les délires et les hallucinations, mais les plus invalidants sont le retrait social et les difficultés cognitives. Les risques sur la société sont considérables, d’autant plus que la maladie ne cesse de se répandre. 

L’Algérie veut mettre en place un système plus performant de prise en charge précoce des patients. Le président de la Société algérienne d’épidémiologie psychiatrique, Pr. Mohand Tayeb Benathmane, estime ce point nécessitaire afin d’éviter d’éventuelles complications.

Seulement, la prise en charge de la schizophrénie est confrontée à un faible nombre de praticiens et de structuresspécialisés. Le pays ne dispose que d’un millier de psychiatres et autant de psychologues pour quarante-deux mille malades. Cette situation accentue la souffrance des malades, ajoute Pr. Mohand Tayeb Benathmane, qui ont généralement entre 25 et 36 ans. 

INFOS PRATIQUES : 

Les services de santé en Algérie

Populaire

© 2021 Santé en Afrique