Connect with us

Technologies

La nomophobie met la santé jeunes Africains en danger

En une dizaine d’années, chaque Africain s’est connecté en moyenne deux cents fois par jour sur son smartphone. 

Publié il y a

le

En une dizaine d’années, chaque Africain s’est connecté en moyenne deux cents fois par jour sur son smartphone. 

La nomophobie est la peur d’être séparé de son téléphone portable. Le phénomène prend de l’ampleur avec le développement d’Internet et de la téléphonie mobile. En une dizaine d’années, l’on estime à deux cents le nombre de connexion par jour et par personne. Cette utilisation abondante a de lourdes conséquences sur la santé : anxiété, crises d’angoisse, douleurs abdominales, voire une myopie précoce et des migraines. ophtalmiques

Populaires

© 2022 Santé en Afrique