Connect with us

Santé publique

L’AVC, première cause de handicap acquis de l’adulte

Le Sénégal envisage des filières neurovasculaires dans les hôpitaux.

Publié il y a

le

Le neurologue Malick Bakhoum milite pour la mise en place d’une filière neurovasculaire dans les structures hospitalières au Sénégal pour la prise en charge des patients en cas d’accident vasculaire cérébral (AVC) Il s’est entretenu avec des journalistes en marge d’une cérémonie organisée au centre culturel régional de Diourbel (au centre) pour marquer la commémoration de la Journée internationale de l’AVC. Le neurologue explique que les difficultés de prise en charge des victimes d’AVC au Sénégal sont liées à l’organisation des structures hospitalières.

INFOS PRATIQUES :

Les services de santé au Sénégal

Lire la suite

Populaires

© 2022 Santé en Afrique