Suivez-nous

Nutrition-Alimentation

Quand les «tourne-dos», restaurants de rue camerounais, suscitent la polémique

Depuis l’épidémie de Covid-19, cette activité autrefois très juteuse, semble ne plus bien se porter.

Olive Atangana

Publié il y a

le

Au Cameroun, les «tourne-dos» sont des lieux de restauration en plein air, à bas prix, et où les clients sont assis le dos tourné à la chaussée. Depuis la survenue de l’épidémie de Covid-19, cette activité autrefois très juteuse, semble ne plus bien se porter. Certains tenanciers de «tourne-dos» réalisaient parfois des recettes quotidiennes de plusieurs centaines de milliers de francs CFA. La crise sanitaire a aussi permis de porter plus d’attention aux conditions d’hygiène et de salubrité dans ces mini-restaurants. Par exemple, l’eau de la vaisselle est très rarement changée dans la journée, et les aliments pas toujours bien protégés. Les plats proposés dans les «tourne-dos» sont à haute teneur en sel, et généralement servis dans des assiettes à la propreté douteuse. Un code d’hygiène pour la préparation, la cuisson et la vente des aliments sur la voie publique serait en cours d’élaboration.

Populaires