Connect with us

Octobre rose

​​Cancers féminins : l’on pourra bientôt les détecter quatre ans avant qu’ils ne se déclarent

Un nouveau test pourrait alerter sur un risque de cancer du col de l’utérus.

Publié il y a

le

Des chercheurs de l’Université d’Innsbruck en Autriche et de l’University College de Londres ont étudié un simple frottis cervical. Le nouveau test WID-CIN pourrait détecter tous les stades précancéreux selon les types de test HPV-HR (Human Papilloma test). Virus-High Risk) pour alerter, ou non, sur un risque de cancer du col de l’utérus. Les chercheurs pensent pouvoir étendre cette identification à d’autres cancers féminins, comme celui du sein, de l’ovaire ou du sein, par « effet de substitution ».

INFOS PRATIQUES : 

Pour en savoir plus sur le cancer en Afrique

Lire la suite

Populaires

© 2022 Santé en Afrique