Connect with us

Science

Cancer du sein : un sommeil de mauvaise qualité pourrait augmenter le risque

Tel est une hypothèse d’un group de chercheurs québecquois.

Publié il y a

le

Des chercheurs de l’Université Laval à Québec ont mesuré l’abondance de 11 marqueurs inflammatoires dans le tissu mammaire de 165 femmes. Ils ont analysé le sommeil des participants via leur nombre d’heures de sommeil, la fréquence des insomnies ou leur prise de somnifères au cours de l’année écoulée. Les niveaux des trois marqueurs étudiés (IL-6, IL-10 et CRP) étaient plus élevés chez les participants qui dormaient moins de 7 heures ou plus de 9 heures par nuit. Chez les participantes ménopausées, l’insomnie fréquente augmentait le niveau du marqueur CRP et la prise de médicaments pour aider à dormir était liée à des niveaux plus élevés de TGF-β.

INFOS PRATIQUES :

Pour en savoir plus sur le cancer en Afrique

Lire la suite

Populaires

© 2022 Santé en Afrique