Suivez-nous

Infos pratiques

Ce que l’on risque à laver son poulet avant de le faire cuire

Cette pratique est l’une des causes les plus courantes des intoxications alimentaires.

Harding M'BRA

Publié il y a

le

Ce que l’on risque à laver son poulet avant de le faire cuire

Le poulet est sans conteste la viande la plus consommée pendant les fêtes de fin d’année, dans la plupart des pays africains. En général, la volaille est achetée vivante avant d’être tuée à la maison, plumée, découpée et finir dans une sauce.

Mais qu’il soit frais ou surgelé, nous avons tous pour habitude de laver notre poulet avant de le faire cuire. Pourtant, cette pratique comporte d’importants risques. Cela expose notamment au Campylobacter. Cette bactérie présente chez les ovins, bovins et porcins ainsi que chez les chiens et les chats, provoque des diarrhées, des vomissements, de la fièvre, indique le site Gourmandiz.dhnet.be. En somme, il s’agit d’une des causes les plus courantes d’intoxication alimentaire.

«Les infections à Campylobacter sont bénignes, mais peuvent être mortelles chez les très jeunes enfants, les personnes âgées et les individus immunodéprimés. Dans les pays en développement, les enfants de moins de deux ans sont les plus touchés», souligne l’OMS.

Il est donc recommandé de bien se laver les mains après avoir touché de la viande crue. Mais surtout, faites cuire les volailles au moins 1 minute à 65 degrés pour s’assurer de détruire la bactérie. Enfin, bien laver les ustensiles ayant servi à la préparation pour éviter de contaminer d’autres aliments.

Populaires