Connect with us

Société

Pourquoi les aphrodisiaques féminins ont-ils la cote au Mali ?

ll s’agit d’un moyen, pour elles, de garder leur partenaire. Au risque de leur santé.

Publié il y a

le

ll s’agit d’un moyen, pour elles, de garder leur partenaire. Au risque de leur santé.

Au Mali, la sexualité est devenue un des moyens, pour les femmes, de préserver leur mariage ou de garder leur partenaire. Cette pression sociale et cette injonction à la performance sexuelle conduisent à une utilisation de plus en plus accrue de produits aphrodisiaques naturels ou chimiques. Ils sont utilisés par voie orale ou en suppositoire au niveau du vagin.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Les services de santé au Mali

COVID-191 heure

Congo-Kinshasa: Covid-19 – Le ministre de la Santé allège les mesures imposées aux voyageurs

COVID-192 heures

Afrique: Suicide – Lancement d'une campagne de prévention en Afrique, l'un des continents les plus affectés

COVID-192 heures

Afrique: Allocution liminaire du Directeur général de l'OMS lors du point presse – 5 octobre 2022

COVID-192 heures

Afrique: En finir avec la crise du suicide et de la santé mentale dans le continent

Maroc2 heures

Afrique: Le Sommet mondial de l'innovation pour la santé préconise un héritage durable des grandes manifestations sportives qui stimulent l'activité physique

Santé2 heures

En France, les personnes les plus pauvres vivent 6 ans de moins que les plus riches, selon une étude

Santé2 heures

Un enfant voit sa peau se colorer en orange après avoir mangé trop de fruits

Santé2 heures

Rétinoblastome: l’expertise lausannoise

Santé2 heures

Écrans: pas trop près!

COVID-192 heures

Afrique: Covid-19 – Le Covars « étudie » le retour du port du masque obligatoire

Santé2 heures

Les bienfaits du toucher

COVID-192 heures

Algérie: Covid-19 – Convention pour l'assurance au profit des personnels de la santé publique

Maroc3 heures

Tunisie: L'OMS alerte sur le vieillissement des médecins en Europe – L'exode massif des médecins durement ressenti…

Santé3 heures

Minceur : "Je voudrais maigrir… sans me priver !"

COVID-194 heures

Congo-Kinshasa: Lutte contre le choléra au Sankuru – L'UE annonce une aide de 300.000 Euros

Santé4 heures

Reconstruction mammaire : demain, quelles innovations ?

Populaire

© 2021 Santé en Afrique